a
Thérapie de coupleQuand commencer une thérapie de couple ?

Roudy Lemaire - Thérapeute de couples

Quel est le meilleur moment pour entreprendre une thérapie de couple gay ?

Quand commencer une thérapie de couple ?

Une thérapie de couple ? La question se pose parfois d’elle-même, et d’autres fois elle n’est pas si évidente. Comment savoir si c’est vraiment ce dont vous avez besoin ? Comment être sûr que c’est le bon moment ? Avez vous tout essayé avant d’en arriver là ?

Comme dans beaucoup de domaines : le plus tôt est le mieux. L’idéal est encore de faire de la prévention. Dans un monde parfait, les jeunes couples feraient ce travail au moment où ils apprennent à se connaître. Ce qui pourrait éviter tellement de conflit et d’incompréhension au cours de leur vie. Quel gain de temps, d’argent et d’énergie sur leur avenir ? Et en même temps, il n’est jamais trop tard, et heureusement car le monde parfait n’existe pas.

Quand débuter sa thérapie de couple ?
Quand commencer sa thérapie de couple ?

Toute expérience de vie est bonne à prendre du moment que vous ayez le déclic du changement, le déclic de l’espoir – que ce soit au début d’une relation pour clarifier la situation ou pour terminer une histoire en réunissant les conditions pour de l’entente, de la compréhension mutuelle et plus de sérénité.

Le plus tôt est le mieux… Et en même temps il n’est jamais trop tard.

La thérapie de couple est donc recommandé à toute phase de la vie de couple. Évidemment, si vous sentez des tensions et une difficulté à vous comprendre, ne tardez pas. Toute situation qui s’enlise dans des non-dits et de l’incompréhension mutuelle n’en sera que plus difficile à travailler en thérapie car les couches de complexité s’accumulent avec le temps, les causes et les conséquences s’amalgamant.

Que ce soit dans un contexte de conjugal, coparental, de famille recomposée, de mixité, d’interculturalité, de bi ou homosexualité, dans tous les cas, réfléchissez bien à votre intention et n’oubliez pas que les deux partenaires doivent être volontaire. Si votre motivation principal est que changer votre partenaire, la désillusion sera au rendez-vous car là n’est pas l’objectif d’une thérapie de couple. Et en même temps, si vous trouvez le bon thérapeute pour vous et votre partenaire, vous pourrez lui faire confiance pour qu’il vous accompagne autour de ces questionnements dès les premières séances.

Post a comment

Have a question?