Thérapie de coupleFusion Versus Indépendance : le Défi de la Relation

Roudy Lemaire - Thérapeute de couples

Fusion Versus Indépendance : le Défi de la Relation

Quand la relation va mal, l’intimité est souvent l’enjeu majeur. Qu’il s’agisse soit de la difficulté de partager son intimité avec l’autre, soit de la difficulté de ne pas être rejoint dans son intimité. La question de l’équilibre entre « fusion » et « indépendance » dans le couple représente un défi central dans beaucoup de relations.

À la naissance, notre système nerveux autonome (SNA) nait avec deux pulsions aussi puissante que paradoxale l’une comme l’autre : une pulsion de connexion et de lien d’un côté et une pulsion d’individuation de l’autre.

La connexion et le lien : c’est la capacité à se sentir en sécurité quand on est en lien avec l’autre, quand on partage son intimité. « Tu es près de moi et je me sens bien. Je peux être avec toi et avec moi, en même temps ».

Et l’individuation, c’est la capacité à se sentir en sécurité quand on se sent différent de l’autre. « Je suis différent de l’autre et ça ne me pose pas de problème. J’ai des besoins et des émotions qui sont les miens et différents des siens et je peux me sentir détendu et joyeux à être en relation avec lui ou elle ».

Or dans nos sociétés et dans nos environnements familiaux, les tendances éducatives et relationnelles nous ont amenés à tellement nous sur-protéger que ces deux tendances se sont déséquilibrées et distordues (le SNA en mode survie renforce nos mécanismes de défense et nous maintient dans une illusion de sécurité).

En effet, la pulsion de connexion et de partage se transforme en une soif de fusion avec l’autre « je ne peux pas vivre sans toi, je ne sais plus qui je suis si tu ne te connectes pas avec moi ».

Et la pulsion d’individuation poussée dans son déséquilibre et sa distorsion devient en fait de l’évitement et de la distance. « Je ne veux surtout pas me mélanger à l’autre. J’ai peur de perdre mon identité si nous partageons trop d’intimité ». La personne tient tellement à sa liberté qu’elle sur-valorise « l’indépendance » qui devient en réalité sa propre prison qui l’empêche de suivre les élans de son coeur.

La thérapie axée sur la théorie de l’attachement et la théorie polyvagale (régulation du SNA) nous invite, notamment au rééquilibrage entre ces tendances avec le soutien de la thérapie Internal Family System (IFS) de laquelle s’est inspiré Toni Herbine Blank en créant le modèle Intimacy From the Inside Out (IFIO). « Tu me manques et ça ne me perturbe pas. J’ai simplement envie d’être avec toi et si ça n’est pas possible je ne me sens pas remis en question.

Post a comment

Have a question?